Modalités d’interventions de l’OPN – Saison coquilles 2018 / 2019

Contexte du marché

L’OPN a entrepris une consultation de divers opérateurs commerciaux ces dernières semaines. Plusieurs constats ont été partagés. Le marché de la coquille entière fraîche devrait rester stable. La noix avec corail reste également un produit distinctif sur le marché français. En revanche, le marché de la noix sans corail apparaît atone.

Perspectives de production

La situation est excellente pour les stocks de coquilles Saint-Jacques, tant en baie de Seine qu’en baie de Saint-Brieuc. La biomasse exploitable s’établit à 63.600 tonnes en baie de Seine, encore nettement supérieure à celle de 2017 ( 48.600 tonnes). La biomasse adulte en baie de Saint-Brieuc atteint le niveau record de 40.000 tonnes.

Toutefois, le démarrage de la saison est marqué par un épisode de DSP interdisant les captures  dans la zone du Proche Extérieure de la Baie de Seine. Les premières captures seront donc restreintes au large, avec une plus grande incertitude sur les niveaux d’abondance.

Le Comité Régional des Pêches annonce la mise en œuvre d’un plan de surveillance renforcé (survol aérien, émission VMS au quart d’heures, utilisation AIS Calsse A, pré-annonce des captures).

Orientations de l’OPN

A la lumière de ces observations, l’OPN décide :

  • Le maintien du prix de suspension de l’offre pour la coquille Saint-Jacques de Manche Est à 2,50 €/kg.
  • Une baisse du prix de suspension de l’offre pour la coquille Saint-Jacques de Manche Ouest de 2,10 à 1,90 €/kg. Cette baisse est notamment motivée par la situation moins favorable sur le marché de la noix sans corail.
  • Le maintien d’une taxe de co-responsabilité et la limitation des compensations sur les coquilles crépidulées.

Enfin, j’attire votre attention sur le fait que les aides au mécanisme européen de stockage, prévues au bénéfice des Organisations de Producteurs, sont supprimées à compter du 31 décembre 2018. Passé cette date, les compensations opérées par les OP le seront intégralement sur leurs fonds propres.

Vous aimerez aussi...