Missions

LES MISSIONS DE L’ORGANISATION DES PECHEURS NORMANDS

 

Le périmètre de ses missions est délimité par ses statuts d’une part et la législation européenne d’autre part.

1- La Coopérative Maritime

La société a pour objet :

  • la réalisation de toute opération susceptible de permettre le maintien ou favoriser le développement de la pêche maritime, ainsi que l’exercice en commun des activités;
  • la fourniture de services répondant aux besoins professionnels individuels ou collectifs de ses associés y compris leur formation.

La coopérative maritime se compose de trois sections avec des vocations distinctes.

La section Commercialisation a pour objet de :

  • acheter, transporter, stocker, transformer, expédier et commercialiser les produits de la mer  ;
  • éventuellement, posséder des magasins, ateliers d’emballage, entrepôts et matériel de transport nécessaires à l’exploitation.

La section Fonds de Garantie a pour objet l’octroi de garanties de nature à faciliter la mise en place de financements adaptés aux besoins de la filière aval de la pêche, dans le but par exemple de faciliter l’écoulement de la production.

La section Organisation de Producteurs reprend, quant à elle, les objectifs prévus par la législation européenne ci-dessous.

2- L’Organisation de Producteurs

Les missions des OP ont été récemment renforcées dans le cadre de la PCP. Elles sont définies par le Règlement du Parlement Européen et du Conseil (UE) n° 1379/2013 du 11 décembre 2013, dit Règlement OCM, portant organisation commune des marchés dans le secteur des produits de la pêche. Les principales missions sont :

  • promouvoir une activité de pêche durable et économiquement viable;
  • éviter et réduire les captures indésirables;
  • contribuer à la traçabilité des produits et à l’information des consommateurs;
  • améliorer les conditions de mise sur le marché des produits de la pêche et stabiliser les marchés;
  • promouvoir des normes élevées de qualité des denrées alimentaires, en utilisant par exemple la certification des produits.

De façon concrète, l’organisation assure au quotidien la gestion collective des droits de pêche des navires adhérents en amont, et intervient sur les criées pour canaliser la production des navires et stabiliser les marchés lorsque cela est nécessaire. L’objectif est d’optimiser l’adéquation entre l’offre et la demande sur le marché tant sur le plan quantitatif et qualitatif.

3- Une action concrète

Pour atteindre ces différents objectifs, l’équipe de l’OPN assure un ensemble d’actions portant respectivement sur les droits de pêche, la commercialisation et la promotion des activités de pêche.

La ressource et les droits de pêche:

  • animer un plan de gestion des droits de pêche alloués, avec un contrôle souvent renforcé en ce qui concerne la sole, le merlan, l’églefin, le maquereau, les raies; ces plans de gestion servent à optimiser le calendrier des apports des différentes espèces dans la limite des quota;
  • réaliser au niveau national ou communautaire  des échanges de quotas encadrés par la Politique Commune des Pêches en vue d’assurer la rentabilité économique de la flottille;
  • accompagner les porteurs de projets dans leurs projets d’installation ou la mutation de leurs activités;
  • proposer au niveau régional, national ou communautaire des mesures de gestion des ressources halieutiques;
  • contribuer à la réalisation de campagne scientifique ou d’évaluation des stocks, telles que les programmes SMAC (amélioration des connaissances sur la Sole en Manche), Nourdem Seine (suivi des juvéniles de bar dans l’estuaire de la Seine), Rejemcelec (développement et tests sur la sélectivité des engins de pêche).

La production et le marché:

  • garantir les prix de vente des produits de la mer et assurer leur écoulement;
  • assurer l’adéquation entre les apports des navires et la demande en produits de la mer;
  • améliorer la pré-annonce des apports, fluidifier la mise en marché et la coordination entre les maillons de la filière;
  • mettre en oeuvre le mécanisme européen de stockage pour stabiliser les marchés;
  • prospecter de nouveaux débouchés;
  • suivi sanitaire des zones de pêche.

La promotion de la pêche et la qualité des produits :

  • Harmonisation des pratiques et élaboration de normes et de guides;
  • Formation des personnels (marins, criées);
  • Diffusion des connaissances (résultat des études scientifiques, évolution de la réglementation, situation des marchés…);
  • Maîtrise d’ouvrage pour l’obtention de signes officiels de qualité (Label Rouge Coquille et Noix de Saint-Jacques) et d’écolabellisation;
  • Financement de campagnes et événementiels de promotion des produits;
  • Veille réglementaire;
  • Travaux sur la cohabitation des activités de pêche avec les nouveaux usages de l’espace marin;

4- Nos Partenaires

    Il est chargé d’émettre des avis stratégiques à la Commission Européenne en matière de gestion de la pêche

   Organisation professionnelle du secteur des pêches au niveau national

   Association interprofessionnelle regroupant tous les acteurs de la filière (producteurs, mareyeurs, transformateurs, GMS, poissonneries)

Elle regroupe l’ensemble des coopératives maritimes françaises

  •                   La FEDOPA – Fédération des Organisations de Producteurs artisanales

Elle regroupe les OP artisanales françaises

Organisation professionnelle au niveau régional

Groupement des marins, des criées et des mareyeurs de Normandie pour la qualité et la durabilité des produits de la mer

  •                     Aquimer

Pôle de Compétitivité national contribuant à la R&D du secteur

Centre technique et de R&D pour la pêche, l’aquaculture sur le littoral normand

Association d’expertise et de conseil auprès des gestionnaires du littoral normand

Association reconnue pour gérer la mesure « Développement Local par les Acteurs Locaux » du Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche

 

 

Et nos partenaires financiers